Que fait l'UNICEF au NIGERIA

janvier 2015 : situation catastrophique au nord du NIGERIA

Deux villes et plusieurs villages ont été détruits par le groupe terroriste Boko Haram. Le bilan humain reste difficile à faire mais de nombreux témoigages de réfugiés laissent prévoir un crime d'ampleur considérable. Des examens par satellites montrent que plus de 3700 bâtiments ont été endommagés ou détruits Le directeur général de l'UNICEF vient de lancer un appel que notre comité se fait un devoir de porter à votre connaissance :

NEW YORK, 11 janvier 2015 – Déclaration d'Anthony LAKE, Directeur Général de l'UNICEF
« Ces images du nord du Nigéria devraient choquer la conscience du monde. Environ deux mille enfants, femmes et personnes âgées innocents ont été massacrés à Baga, selon les informations.Une jeune fille a été envoyée à sa mort, une bombe attachée au torse, à Maiduguri. Et ne l'oublions pas, plus de deux cents filles ont été arrachées à leurs familles, et sont toujours portées disparues. Les mots ne peuvent exprimer à eux seuls notre indignation, ni apaiser les souffrances de tous ceux qui vivent la violence au quotidien dans le nord du Nigéria. Mais les images de ces derniers jours et tout ce qu'elles impliquent pour l’avenir du Nigéria doivent nous inciter à une action efficace, car la situation ne peut pas continuer ainsi. »