Que fait l'UNICEF sur le terrain en COTE D 'IVOIRE ?

15 février 2012

 Depuis le début de la crise postélectorale en Côte d'Ivoire en novembre 2010, au moins 1121 cas de violations graves des droits de la personne ont été commis sur des femmes et des enfants, selon un rapport publié par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation non gouvernementale Save the Children, et les partenaires oeuvrant à la protection de l'enfance

« Les enfants ont été les premières victimes du conflit qui a touché la Côte d'Ivoire et ce rapport nous permet pour la première fois d'avoir une idée plus claire sur le nombre d'enfants victimes directes de la crise », a déclaré Hervé Ludovic de Lys, Représentant de l'UNICEF en Côte d'Ivoire. « Malheureusement comme la plupart des cas de violations ne sont jamais rapportés, le nombre élevé de cas recensés nous laisse croire qu'il ne s'agit ici que de la pointe de l'iceberg ».

Le rapport intitulé Vulnérabilités, violences et violations graves de droits de l'enfant consolide tous les cas de violations de droits rapportés entre novembre 2010 et septembre 2011 incluant les six violations graves que sont les meurtres ou les mutilations d'enfants, le recrutement ou l'utilisation d'enfants par des groupes armés, les attaques contre des écoles ou des hôpitaux, le viol et autres violences sexuelles graves contre les enfants, l'enlèvement d'enfant et le déni d'accès humanitaire pour les enfants. Sur les 1121 cas de violations de droits contre les femmes et les enfants, 643 ont été commis contre des enfants, dont 182 viols, soit un enfant violé chaque jour et demi sur le territoire national.


Le comité français pour l'Unicef a transféré un fonds d'urgence à la fin du mois de juin 2011, à hauteur de 300 000 euros, destiné à la protection de l'enfant.
Pour tout information sur les actions en cours consultez le site de l'UNICEF
SITE UNICEF : page COTE D'IVOIRE


Nous attirons votre attention sur les documents suivants qui illustrent ce que font l'Unicef et ses partenaires sur le terrain:

-"Vulnérabilités, violences et violations graves de droits de l'enfant - Rapport relatif à l'impact de la crise post électorale sur la protection des enfants en Côte d'Ivoire "   document Unicef de  novembre 2011
voir le document

-"Dans la Côte d'Ivoire de l'après crise politique, guérir les traumatismes"
document Unicef de mai 2011
voir le document

-"En Côte d'Ivoire, l'UNICEF apporte une assistance vitale à des milliers de personnes déplacées"
document Unicef de mai 2011
voir le document




5.1.3