Les "V A E": objectifs et modalités pour obtenir le titre

En France l'initiative "Ville amie des enfants" (VAE) a été lancée par UNICEF France et l’Association des Maires de France (AMF) en 2002 . Elle réunit début 2010, 195 villes Françaises.

La démarche adoptée pour lancer l’opération est internationale mais diffère selon les pays. Ainsi en Italie, le projet a été initié par le gouvernement avec UNICEF Italie dès 1996 et le gouvernement soutient financièrement l’opération et propose un cadre strict. En France, "Ville amie des enfants" est une organisation totalement indépendante qui ne bénéficie d’aucune aide financière. Cette contrainte apparente permet au projet français de se construire de manière très ouverte dans une logique de partage et d’échange pour que VAE réponde au mieux aux besoins et aux spécificités locales.

Les objectifs des VAE
  • servir la cause des enfants au travers d'un réseau de villes dynamiques engagées à promouvoir des actions pour améliorer la vie quotidienne des enfants
  • développer la participation et l’écoute des enfants et des jeunes
  • développer un esprit de solidarité internationale

Chaque année, à l’occasion de la journée internationale des droits des enfants, les VAE organisent une grande manifestation avec le Comité Départemental de l'UNICEF et les enfants de leur ville.

VAE :un partenariat

Tout au long de l’année, les VAE développent de nouveaux projets et font vivre la Convention des Droits de l’Enfant avec les bénévoles d’UNICEF France. Ainsi, les VAE et les comités départementaux de l'UNICEF peuvent mettre en œuvre ensemble un plan de travail annuel et des réunions pour faire du partenariat avec l'UNICEF un véritable atout au service du développement de la vie locale.

VAE un réseau
En signant la charte "Ville Amie des Enfants", les villes entrent dans un réseau national, européen et international qui a pour vocation d’échanger les expériences dans les domaines de l’enfance et de la jeunesse et de susciter de nouveaux projets. Sous l’égide de la Convention des Droits de l'Enfant, les trois axes de réflexion et d’action des VAE sont :

- la vie quotidienne pour une insertion toujours plus harmonieuse des enfants et des jeunes

- la participation et l’écoute des enfants et des jeunes pour le développement de leur citoyenneté

- la solidarité internationale à travers une meilleure connaissance de la situation des enfants dans le monde



VAE une base de données
Le recueil et l'analyse des données font partie des principales activités du Secrétariat des VAE. Les résultats des recherches menées sur le terrain et les données existantes sont traitées dans une base de données VAE de façon à fournir une base de connaissances propre aux VAE à l'échelle mondiale. Le réseau VAE permet de recueillir des données sur le rôle des villes en matière de droits des enfants, de participation des enfants et de services en faveur des enfants. Les informations sont régulièrement traitées, analysées et mises à jour. Les données sont mises à la disposition des municipalités, des communautés, des associations d'enfants et de tous partenaires intéressés.
De plus en plus de villes s'emploient à développer des programmes et des initiatives en faveur des enfants dans toutes les régions du monde. Le Secrétariat de VAE s'efforce de fournir une documentation aussi étendue que possible sur les innovations visant à répondre aux besoins fondamentaux et à faire respecter les droits humains des femmes et des enfants vivant dans les villes, en particulier au sein des communautés ayant de faibles revenus ou victimes de diverses formes de discrimination.

Comment devenir une nouvelle VAE?
Pour postuler à devenir une nouvelle VAE, les villes intéressées peuvent directement télécharger un dossier de candidature ou contacter le Comité UNICEF de leur département.
Dans ce dossier de candidature, il leur est demandé de présenter leurs actions et leurs projets en faveur de l’enfance :
- leur approche du partenariat avec l'UNICEF·
- leur politique pour faciliter et enrichir la vie quotidienne des enfants et des jeunes dans la cité ·
- leur approche de la participation et de l’écoute des enfants et des jeunes pour le développement de la citoyenneté
- leur rapport à la solidarité internationale pour et avec les enfants et les jeunes

Lorsque le dossier est complété, il est adressé au siège de l’UNICEF France. Après examen par l’équipe VAE, une réponse est donnée à la ville dans les meilleurs délais.

Une fois le dossier accepté, est organisée une cérémonie de signature de la charte des VAE par le maire et le représentant de l’UNICEF. Cette signature marque l’entrée de la ville dans le réseau des villes mues par l’intérêt supérieur de l’enfant. Généralement, la signature de la charte se fait en présence d’enfants et de jeunes, avec différents responsables de la mairie, de la vie locale, régionale et associative, ainsi qu’en présence de la presse.

Par cette signature, le maire et les signataires s’engagent à :
· Rendre leur ville toujours plus accueillante et accessible aux enfants et aux jeunes, à améliorer leur sécurité, leur environnement, leur accès à la culture et aux loisirs ;
· Favoriser l’éducation des enfants et des jeunes au civisme et leur insertion dans la vie de la cité par leur participation à des structures adaptées où ils seront écoutés et respectés ;
· Faire mieux connaître la situation et la vie des enfants dans le monde afin de faire progresser un esprit de solidarité internationale ;
· Promouvoir la connaissance de la Convention internationale des Droits de l’Enfant dans leur commune ainsi que le label "Ville Amie des Enfants" et sa charte ;
· Célébrer la journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre de chaque année.


1.4.1